55628888_10157140896498695_8899470643049791488_nClément prend le large car il en a assez ! Il monte à bord d'un train sans prévenir ses parents de son départ. Il décide de fuguer car ses parents séparés n'arrivent pas à se mettre d'accord au sujet de la garde pendant les grandes vacances. Tout au long de son voyage, Clément, seul mais dégourdi, observe les passagers en se demandant « s'ils sont mariés », « s'ils sont heureux ».

Muni de son petit sac à dos, Clément connaît le chemin de la gare à la maison de son grand-père. Il marche sous un soleil de plomb et son grand-père Gérard, surpris de son arrivée l'accueille et lui propose à manger. Il lui coupe du saucisson en tranches épaisses.

Ce séjour à la campagne permettra t-il à Clément de vider son sac et soulager la pression qui lui enserre le cœur ?

La collection petite poche propose de courts récits destinés normalement à un public jeunesse peu enclin à la lecture. Je recommande vivement cette collection.

Ce petit livre de 47 pages dévoile les inquiétudes d'un petit garçon en recherche de compréhension et de tendresse. Bien que la situation intitule soit triste, l'intervention du grand-père Gérard un brin bourru et sauvage viendra apaiser Clément. Couper du bois, regarder des DVD, parler de sa grand-mère qu'il n'a pas connu. Ce livre nous montre que même divisée, la famille a toujours un sens quand les enfants peuvent s'accrocher à des repères solides et se donner ainsi la force d'avancer.

J'ai bien aimé « Chacun sa cabane » car c'est une histoire très touchante. Le titre est aussi poétique. Les dialogues sont justes, doux et rassurants et font passer un bon moment.